•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 30 avril 2020

Vie de quartier  :  le Village gai à Toronto

Vie de quartier en pandémie  :  le village gai à Toronto

Publié le 30 avril 2020
Un jeune homme assis sur une scène devant un mur arc-en-ciel portant le logo du bar Crews and Tango.
Jason Pelletier, Jezebel Bardot de son nom de scène explique les impacts de la pandémie sur le village gai de Toronto.PHOTO : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

La vie de quartier n'est pas la même depuis la pandémie de la Covid-19.

Pour Jason Pelletier alias Jezebel Bardot, la drag queen francophone de la Ville Reine, des incertitudes planent sur la santé du village gai de Toronto alors que le quartier vivait déjà une période de changements en raison de nombreux projets immobiliers ayant forcé la fermeture de quelques commerces.

Depuis le début de la pandémie, en dépit des portes et des fenêtres barricadées, plusieurs initiatives ont vu le jour dans le quartier Church-Wellesley, comme des spectacles virtuels de drag queen pour aider divers organismes et les communautés LGBTQ affirme Jason Pelletier.

« Des spectacles qui avaient lieu sur scène régulièrement se font maintenant sur des places virtuelles. »

—  Jason Pelletier alias Jezebel Bardot

Ces spectacles se font dans un esprit de collaboration pour que les artistes ne soient pas en concurrence mentionne aussi Jason Pelletier.