•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
Rattrapage du mardi 7 avril 2020

COVID-19 :  la vie de quartier du marché Kensington et la rue Queen Ouest

La crise atteint durement l'âme du quartier Queen Ouest

Publié le 7 avril 2020
Shamez Amlani derrière le bar du restaurant La Palette.
Selon Shamez Amlani, la Covid-19 représente un coup dur supplémentaire pour les petites entreprises du quartier Queen Ouest.PHOTO : Gracieuseté de Shamez Amlani

Selon le restaurateur Shamez Amlani, les vitrines vides de la rue Queen West laissaient présager des difficultés pour l'artère emblématique de la Ville Reine avant-même l'arrivée de la COVID-19.

Le propriétaire, dont les deux entreprises La Palette et le Drom Taberna sont sur la rue Queen Ouest, explique que la fermeture de la salle à manger des restaurants ainsi que les loyers élevés sont difficiles à gérer.

En faisant des repas à emporter, on peut récupérer 3 à 5% de nos chiffres, mais ce n’est pas du tout évident, souligne le restaurateur. Il joue maintenant au marchand de vin et vend de l’alcool avec ses repas à emporter, mais ce n’est pas suffisant.

« On commence à perdre l’âme de notre ville parce que combien de Starbucks et de chaînes de restauration rapide est-ce qu’on peut voir dans notre ville? Les villes que j’aime sont pleines de petits endroits. »

—  Shamez Amlani, restaurateur

Shamez Amlani demeure tout de même optimiste. Il espère que la situation actuelle puisse améliorer le sort des restaurateurs à plus long terme.

Si les propriétaires commencent à penser qu’ils ne peuvent pas toujours augmenter les loyers, si on veut une ville vivante, il faut que ça baisse un peu, on recommence alors à neuf avec une nouvelle société, juge le Torontois.