•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les nouveaux diplômés font face à de nombreux défis pendant la pandémie

L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
Rattrapage du lundi 30 mars 2020

Les nouveaux diplômés font face à de nombreux défis pendant la pandémie

Un moment inopportun pour obtenir son diplôme universitaire

Un groupe d'étudiants lors de leur cérémonie de remise des diplômes.
La collation des grades de Sébastien Lalonde a été annulée.PHOTO : The Associated Press / Mark Felix
L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
L'heure de pointe Toronto/WindsorPublié le 30 mars 2020

L'étudiant de 23 ans Sébastien Lalonde ressent déjà plusieurs conséquences de la pandémie de la COVID-19. Il a perdu son emploi en restauration, son déménagement vers le centre-ville de Toronto est reporté et sa collation des grades à l'Université York a été annulée.

Comme pour des milliers de finissants canadiens, la pandémie se dresse tel un mur devant les plans qui attendaient l’étudiant en sciences politiques après sa remise de diplômes.

J’espère vraiment écrire le LSAT [test d’entrée en droit] en octobre et de faire application à l’école de droit, mais les cours de préparation d’été sont lentement annulés ou déplacés en ligne, se désole Sébastien Lalonde.

Plus que tout, l’étudiant s’inquiète d’être sans emploi cet été et d’avoir à commencer à rembourser ses prêts étudiants. Je dépends beaucoup des pourboires pour survivre et avec une récession qui arrive, je ne sais même pas si le monde va avoir la capacité d’aller au restaurant et dépenser, ajoute le finissant.