•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
Rattrapage du mardi 26 novembre 2019

Entrevue avec Assiatou Diallo

Le MOFIF, la voix des femmes immigrantes francophones en Ontario

Publié le 27 novembre 2019
PHOTO : Radio-Canada / Ramin Pezeshki

Depuis plus de 15 ans, le Mouvement Ontarien des Femmes Immigrantes Francophones (MOFIF) oeuvre pour favoriser et promouvoir le bien-être des filles et des femmes immigrantes francophones.

Notre travail consiste aussi à référer ces immigrantes aux organismes qui peuvent les aider, tout en s’assurant d’informer ces organismes des besoins de ces femmes, affirme Assiatou Diallo, présidente du MOFIF,

Se redéfinir sur de nouvelles bases

Le MOFIF a tenu le 16 novembre son premier Rassemblement suivi de l'Assemblée générale annuelle avec pour thème « Redéfinissons-nous » !

Pour Assiatou Diallo, c’est une façon de se demander comment s’impliquer dans la communauté et comment faire pour mieux s'épanouir dans sa nouvelle vie surtout pour les femmes immigrantes qui font face à des défis .

« Je me considère toujours comme une immigrante nouvellement arrivée. »

—  Assiatou Diallom présidente du MOFIF

Originaire de la Guinée, Assiatou Diallo est arrivée au Canada il y a 12 ans. Elle a créé sa propre entreprise de nettoyage, TAAB Cleaning Inc, qui emploie majoritairement des femmes immigrantes.

En 2020, le MOFIF souhaite sortir de Toronto pour aller à la rencontre des femmes immigrantes francophones ailleurs dans la province.

L’heure de pointe présente tous les mardis un organisme francophone de l’Ontario pour apprendre davantage sur ses activités et ses services.