•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
L'heure de pointe Toronto, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 14 mai 2020

Le virus SARS-CoV-2 n'a pas été créé en laboratoire

La rumeur d’un virus créé en laboratoire expliquée

Publié le 14 mai 2020
Capture d'écran d'un article publié en 2013 sur un virus créé en laboratoire alimente à tort les soupçons sur l’origine du nouveau coronavirus. Le terme "attention" y a été superposé.
Un article publié en 2013 sur un virus créé en laboratoire alimente à tort les soupçons sur l’origine du nouveau coronavirus.PHOTO : Capture d'écran - Facebook

Les caractéristiques génétiques uniques du virus à l'origine de la COVID-19 démontrent que celui-ci n'a pas été créé dans un laboratoire, malgré les rumeurs à ce sujet.

L’analyse du génome du coronavirus montre qu’il est plutôt le résultat d’une sélection naturelle que d’une manipulation en laboratoire, explique le chroniqueur scientifique Damien Grapton. Sa séquence est à 96 % identique à un coronavirus prélevé sur une chauve-souris de la province de Yunnan, en Chine.

Il n’y a pas de traces de manipulation dans le génome, ce qui est une autre preuve démentant les rumeurs d’une production du virus en laboratoire. En biologie moléculaire, on appelle ça des vecteurs et aucun n’a été repéré dans le génome, ajoute Damien Grapton.

Les informations toujours inconnues, comme le patient 0 ou l’animal intermédiaire entre la chauve-souris et l’humain, alimentent les rumeurs, selon le chroniqueur scientifique. Les inconnus dans le parcours du virus jusqu’à l’humain laissent le champ libre aux spéculations les plus absurdes, note-t-il.