•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Chez morne routine, une exposition pour dénoncer l'uniformisation

Frederic Gayer devant 5 toiles, dans un restaurant
Frédéric Gayer a photographié 20 restaurants Tim Hortons à travers le grand Moncton pour en faire une série de peintures intitulée «chez morne routine».PHOTO : Radio-Canada / Camille Bourdeau
Publié le 19 septembre 2018

L'artiste Frédéric Gayer a été choqué d'apprendre que le grand Moncton compte le plus grand nombre de restaurants Tim Hortons par habitant.

Cette constatation l'a inspiré à photographier une vingtaine d'établissements de la grande chaîne de café, pour en faire une série de peintures qui critiquent ce mode de vie.

« C'est une critique de notre culture actuelle, c'est une culture sur le fast-food, une culture sur le fait que tout se ressemble dans la ville. Il y a de moins en moins de bâtiments originaux, de voitures différentes, tout se ressemble et je trouve ça inquiétant »

— Une citation de  Frédéric Gayer, artiste

Chez morne routine est présenté jusqu'à la fin octobre au Café c'est la vie, sur la rue Main, à Moncton.