•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les manifestations iraniennes vues du N.-B.

L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
Rattrapage du lundi 3 octobre 2022

Les manifestations iraniennes vues du N.-B.

Les manifestations en Iran vues par une Iranienne de Moncton

 Des femmes scandent des slogans et brandissent des pancartes représentant le portrait de Mahsa Amini.
La mort de Mahsa Amini, une jeune fille de 22 ans, entre les mains de la police des mœurs iranenne, a plongé le pays dans une série de violentes manifestations. PHOTO : Getty Images / AFP / SAFIN HAMED
L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
L'heure de pointe - AcadiePublié le 4 octobre 2022

Depuis l'assassinat de Mahsa Amini par la police des moeurs, il y a deux semaines, au moins 92 personnes ont été tuées en Iran par la répression des manifestations. De chez elle à Moncton, Fariba Breau, qui a quitté l'Iran depuis plus de 40 ans maintenant, observe attentivement ce qui se passe dans son pays d'origine.

« D’abord, je suis triste pour les jeunes gens qui perdent leur vie et qui ne demandent rien de plus qu’un peu de liberté, les droits fondamentaux. Ça me met en colère aussi parce que c’est un régime qui tue sans impunité, sans aucun remordsjuste pour rester au pouvoir. Ça me rend aussi très fière de mes compatriotes qui n’ont plus peur. »

— Une citation de  Fariba Breau, Iranienne de Moncton
Une femme assise dans une chaise de bureau pour une entrevue.

Fariba Breau, le 16 septembre 2022.

Radio-Canada