•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'observation des perséides

L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
Rattrapage du mardi 3 août 2021

L'observation des perséides

Les Perséides en spectacle dans le ciel au mois d’août

Deux humains regardent une pluie d'étoiles filantes.
Les Perséides seront nombreuses durant la nuit du 12 au 13 août.PHOTO : iStock / Allexxandar
L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
L'heure de pointe - AcadiePublié le 9 août 2021

Au mois d'août, le ciel étoilé nous réserve un beau spectacle; les Perséides. En 2021, la nuit du 12 au 13 août, sera généreuse en étoiles filantes. Mais le spectacle étoilé se poursuivra jusqu'à la fin du mois d'août.

L’astronome amateur, astrophotographe et fondateur de l’observatoire Deep Eye Sky à Quinan, en Nouvelle-Écosse, Tim Doucette, souligne que le phénomène des Perséides s’explique par le passage de la comète Swift-Tuttle. La comète à une queue et on a vraiment la poussière qui continue dans notre espace. Quand on fait le tour alentour du soleil, on passe à travers de cette queue de poussière. Ces petites particules de poussière frappent dans notre atmosphère et on voit ça comme de petites étoiles filantes.

« Cette année, on est vraiment chanceux parce qu’on ne va pas avoir la lune qui dérange notre vue de ces étoiles filantes. Ça va être vraiment cool. »

— Une citation de  Tim Doucette, astronome amateur

La saison des Perséides conïcide toujours autour des mêmes dates, soit au mois de juillet et août. Tim Doucette explique cela par l’orbite de la comète qui est vraiment constante et notre orbite autour du soleil, c’est la même chose.

Pour admirer les Perséides et faire ses souhaits, Tim Doucette recommande de trouver un endroit loin de la pollution lumineuse, hors de la ville, dans la campagne, c’est préférable, conseille l’astronome amateur. L’observation très tôt le matin du 13 août, soit vers 3 h du matin, est le meilleur temps pour regarder les météorites, selon lui.

Avec les informations d'Isabelle Robichaud