•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le hanneton européen dans nos cours

L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
Rattrapage du lundi 12 juillet 2021

Le hanneton européen dans nos cours

Le hanneton européen, nouvel insecte nuisible

Un hanneton posé sur une structure de bois.
Le hanneton commun, affiché ci-dessus, ressemble beaucoup au hanneton européen.PHOTO : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson
L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
L'heure de pointe - AcadiePublié le 14 juillet 2021

Vous avez peut-être remarqué un nouvel insecte dans vos pelouses. Le hanneton européen, qui prend l'apparence d'un scarabée, crée une nouvelle problématique dans nos jardins.

Gaétan Moreau, professeur au département de biologie à l’Université de Moncton, explique que l’insecte introduit d’Europe gagne du terrain depuis plusieurs années, d’où sa montée fulgurante en Atlantique cet été.

C’est une copie conforme du junebug, du hanneton qu’on voit généralement vers la fin du mois de mai, mais un peu plus autour du centimètre, donc beaucoup plus petit.

Comparativement au hanneton commun et au scarabée japonais, le hanneton européen est présent en très grande quantité. Il peut donc créer des dommages considérables aux pelouses. De grandes surfaces du gazon peuvent être jaunies, mais ce n’est pas à confondre avec la sécheresse qui peut également causer cette détérioration.

On va voir du ravage dans le gazon qui n'est pas à cause des insectes, mais bien à cause des animaux qui viennent s’en nourrir, ajoute Gaétan Moreau. Ces animaux peuvent être des oiseaux, des mouffettes ou même des ratons laveurs.

Comment s’en débarrasser?

Il est possible d’effectuer un diagnostic pour savoir si c’est bel et bien cet insecte qui pose problème.

On va creuser une parcelle de un pied par un pied [...], on va lever et on va regarder à peu près à 3 pouces d’épaisseur, est-ce qu’on a des hannetons. Si on retrouve plus que cinq larves, là on va dire qu'on est en infestation.

Une homme souriant qui parle au micro.

Gaétan Moreau, professeur d'écologie des insectes à l'Université de Moncton

Radio-Canada / Patrick Lacelle

Plusieurs démarches peuvent être entreprises pour prévenir les dommages que peut causer l’insecte nuisible. Vu que le hanneton européen s’attaque aux racines, un gazon en bonne santé, qui comporte donc des longues racines, réussit à mieux se protéger.

Une variété de gazon peut également aider à protéger vos plates-bandes. Gaétan Moreau suggère de planter du trèfle, qui comporte plusieurs bienfaits dans le jardin. Garder son gazon plus long, à environ neuf centimètres de hauteur, ou même l’utilisation de nématodes, ces petits vers segmentés, sont toutes des pistes de solutions.

Il est bien important de garder un œil sur le développement de la situation, alors que ces insectes pourraient causer encore plus de dommages l’année prochaine, selon Gaétan Moreau.

« C’est un nouveau venu qui risque de causer des problèmes pour très longtemps. »

— Une citation de  Gaétan Moreau, professeur de biologie à l'Université de Moncton

Avec les informations d’Amélie Gosselin