•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
L'heure de pointe Acadie, ICI Première.
L'heure de pointe - Acadie

Rattrapage du vendredi 17 septembre 2021

Résumé

À l'émission : la mode des friperies, passer par la langue pour améliorer la santé des Autochtones et la journée Acheter un livre du N.-B.

  • 16 heures 5 minutes

    Ouverture et manchettes

  • 16 heures 11 minutes

    Le magasinage de vêtements de seconde main prend de l’ampleur

    Des supports remplis de vêtements usagés.

    Le seconde main comme premier choix

    Les vêtements d'occasion ont le vent dans les voiles. La journaliste Océane Doucet s'est intéressée au point de vue des consommateurs, mais aussi des entrepreneurs, notamment des propriétaires de boutiques en ligne.
  • 16 heures 22 minutes

    Une journée pour favoriser l'achat de livres d'auteurs locaux

  • 16 heures 30 minutes

    À la une au Canada et dans le monde

  • 16 heures 33 minutes

    La tablée atlantique : une miellerie , des mini-maisons et Fierté Handicap Clare

  • 16 heures 48 minutes

    Le logement abordable, un enjeu autant en milieu urbain que rural

  • 17 heures 7 minutes

    L'heure de pointe se poursuit

  • 17 heures 8 minutes

    De nouvelles mesures pour les écoliers de la province

  • 17 heures 15 minutes

    Un moment historique pour la Petitcodiac : le nouveau pont désormais ouvert

  • 17 heures 20 minutes

    Une résidence d'artistes dans un esprit de rapprochement

  • 17 heures 36 minutes

    À venir au Téléjournal Acadie

  • 17 heures 43 minutes

    Améliorer la santé des peuples autochtones par la préservation des langues

    Un drapeau autochtone montrant 2 personnes dans une embarcation à rames.

    Langue, jeunesse et santé mentale chez des Premières Nations

    Le Conseil consultatif des Premières Nations du Nouveau-Brunswick veut que les langues autochtones soient protégées et officialisées afin de bénéficier à la santé mentale des enfants de ces communautés. Amélie Gosselin en a discuté avec Mélanie LeBlanc, professeure de sociolinguistique à l'Université de Moncton, campus d'Edmundston.
  • 17 heures 55 minutes

    À venir à Michel le samedi