•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un rapport d’une division scolaire de Winnipeg révèle les conséquences de la pandémie

Un élève descend d'un autobus scolaire pour se rendre à l'école lors de la rentrée des classes.
Un élève descend d'un autobus scolaire pour se rendre à l'école lors de la rentrée des classes.PHOTO : Radio-Canada / Noémie Rondeau
Publié le 9 septembre 2022

La Division scolaire Seven Oaks a sondé ses élèves de la 7e à la 12e année pour tenter d'évaluer les effets de la pandémie de COVID-19. La division fait état d'une hausse du niveau d'anxiété et de dépression en plus d'une baisse de motivation pour les cours et les activités parascolaires.

Le nombre d'élèves qui avaient un sentiment d'appartenance envers leur école a chuté de 10 % comparativement à la consultation effectuée en 2018.

« Nous sommes toujours en train d’améliorer nos systèmes. Comment peut-on créer des expériences profondes pour engager les élèves? C’est le principal remède qu’on va utiliser », soulève le directeur général adjoint de la division scolaire Seven Oaks, Matt Henderson.

Selon les résultats de la division scolaire, la pandémie a aussi eu des répercussions sur le niveau d'engagement des enseignants.

La Division scolaire Seven Oaks a sondé 2700 répondants et répondantes de 13 écoles différentes.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser