•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L’importance du bison dans les différentes communautés autochtones

L'Actuel, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 5 mai 2022

L’importance du bison dans les différentes communautés autochtones

La préservation des bisons au profit de l'écosystème

Michelle Gaudry devant des bisons sous un ciel bleu durant l'été.
Michelle Gaudry se trouve devant des bisons à la ferme Overby Bison à Inwood, au nord de Winnipeg. PHOTO : crédit : Lisa Gaudry
L'Actuel, ICI Première.
L'actuelPublié le 5 mai 2022

La Métisse et résidente de Swan River, Michelle Gaudry travaille comme représentante du développement de l'industrie du bison et d'agriculture autochtone pour le gouvernement du Manitoba. Elle raconte l'importance de l'élevage des bisons pour les différentes communautés.

Michelle Gaudry se réjouit de la naissance d’un bison blanc au sein du troupeau de la Première Nation Dakota de Sioux Valley.

« C'est vraiment nécessaire de reconnaître l'importance spirituelle des bisons », dit Mme Gaudry.

Pour elle, la naissance d’un bison représente « une très belle célébration ».

« Les bisons étaient une source de viande, de fourrure, de cuir pour les vêtements et les habitats. Il n’y avait aucun gaspillage. Les autochtones se servaient de chaque partie de l’animal. Le bison répondait à presque tous leurs besoins, alors c’était vraiment une source de vie pour eux. »

Les bisons chassés

Au cours du 19e siècle, le bison de l’Ouest canadien a presque été exterminé.

« Ce sont les colonisateurs qui ont chassé les bisons, c’était presque la disparition », affirme Michelle Gaudry.

« Au début des années 1800, la population de bisons était estimée à 30 ou 50 millions. Et au début du 20e siècle, il en restait quelques centaines. »

« C’est vraiment grâce aux écologistes et fermiers que le nombre de bisons en Amérique du Nord est de près de 500 000. »

Michelle Gaudry explique que la naissance de bisons permet de rééquilibrer l’écosystème. Elle nomme à titre d’exemple le pâturage des troupeaux pour la terre.