•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Modernisation de la Loi sur le divorce au Manitoba

L'Actuel, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 7 octobre 2021

Modernisation de la Loi sur le divorce au Manitoba

Pour que le divorce ne soit pas un jeu d'échecs

Pour que le divorce ne soit pas un jeu d'échec.
Pour que le divorce ne soit pas un jeu d'échec est une nouvelle ressource informative accessible en français et en anglais qui explique les droits, les obligations et les recours possibles en matière de divorce ou de séparationPHOTO : Radio-Canada
L'Actuel, ICI Première.
L'actuelPublié le 8 octobre 2021

Le journal La Liberté, en partenariat avec l'Association des juristes d'expression française du Manitoba (AJEFM), l'Association d'éducation juridique communautaire et Pluri-elles, a présenté dans son édition de cette semaine un magazine hors-série consacré à la modernisation de la loi canadienne sur le divorce, entrée en vigueur le  er mars 2021, ainsi qu'au nouveau plan d'action manitobain pour la modernisation du droit de la famille de juillet 2020.

Il s'agit d'une ressource informative accessible en français et en anglais qui explique les droits, les obligations et les recours possibles en matière de divorce ou de séparation.

Selon Guy Jourdain, directeur général de l'Association des juristes d'expression française du Manitoba (AJEFM), un des grands objectifs de la réforme de la loi sur le divorce est de ne pas mettre la partie adverse en échec.

Le gouvernement du Manitoba a quelques longueurs d'avance sur le gouvernement fédéral en ce qui concerne la modernisation de la loi sur le divorce, notamment le recours à des méthodes plus douces pour éviter une relation adversaire entre les conjoints, affirme Guy Jourdain.

« On voulait profiter du fait que les modifications soient récentes et pas connues pour rendre l'information accessible au public, on s'est servis des témoignages pour donner un aspect humain à cette ressource. »

—  Guy Jourdain, directeur général de l'Association des juristes d'expression française du Manitoba (AJEFM)

Guy Jourdain ajoute que le mandat de l'Association des juristes d'expression française du Manitoba est de favoriser l'accès à la justice en français, car chacun devrait pouvoir parler de son intimité dans la langue dans laquelle il se sent le plus à l'aise.

Il est à noter que, dans le droit familial, l'important est de tenir compte de l'intérêt supérieur de l'enfant avant tout, entre autres, quand on se prononce sur des questions de garde ou de pension alimentaire.

Il y a un effort de vulgarisation des modifications apportées dans la Loi sur le divorce, et les rendre plus accessibles pour le grand public en général et le public francophone en particulier, surtout avec l'augmentation de cas de divorces et de séparations due à la pandémie, ce qui rend le sujet plus d'actualité, ajoute Guy Jourdain.