•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'influence des opposants aux mesures sanitaires durant les élections

L'Actuel, ICI Première.
Rattrapage du lundi 13 septembre 2021

L'influence des opposants aux mesures sanitaires durant les élections

Les manifestants contre le passeport vaccinal auront-ils le dernier mot lors des prochaines élections fédérales?

Un homme vêtu d'un poncho parle à des étudiants masqués dans un mégaphone.
Vendredi, des militants antivaccins ont manifesté devant l'école secondaire Louis-Joseph-Papineau, dans le secteur Saint-Michel.PHOTO : Radio-Canada / Mathieu Wagner
L'Actuel, ICI Première.
L'actuelPublié le 14 septembre 2021

Des opposants à la vaccination obligatoire au travail, au passeport vaccinal ainsi qu'au port du masque ont manifesté lundi après-midi devant le Palais législatif du Manitoba.

Selon Peter Graefe, professeur de science politique à l'Université McMaster à Hamilton, ces manifestants sont un ramassis de personnes de divers milieux. Des gens qui s'opposent à l'idée que l'état puisse limiter leurs droits, des écologistes qui sont assez critiques face au pouvoir de l'industrie pharmaceutique ainsi que des militants de l'extrême droite qui représentaient les gilets jaunes il y a quelques années.Certaines personnes pensaient que ces manifestants provenaient essentiellement du bassin électoral conservateur, mais finalement, c'est un mélange de tous les partis, et même de ceux qui ne votent pas, soutient Mr Graefe.

Parmi les personnes les plus militantes qui passent à l'action, beaucoup refusent de parler aux firmes de sondages, aux chercheurs en sciences sociales ou aux médias, par manque de confiance.

« " Les militants les voient comme allié au pouvoir" »

—  Peter Graefe, professeur de science politique à l'Université McMaster à Hamilton

À noter que des syndicats du secteur public se sont également joints aux manifestations ces dernières semaines quand il a été question d'obligation vaccinale dans des milieux de travail.

Leur but n'était pas de mettre en avant leur propre opposition, mais plutôt d' exprimer celles des employés privés de leurs libertés individuelles, selon Peter Graefe.

Concernant l'influence électorale de ces opposants, Peter Graefe pense que les manifestants représentent une minorité en comparaison avec les personnes favorables à la vaccination, ce ne sera donc pas le point décisif du résultat électoral.