•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'Actuel, ICI Première.
L'Actuel, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 10 juin 2021

Évelyne Touchette veut guider bébés et parents vers un meilleur sommeil

Oui, les bébés et leurs parents peuvent réussir à bien dormir!

Publié le 11 juin 2021
Une photo d'un bébé dans un cadre.
De nombreux nouveaux parents qui manquent de sommeil cherchent des solutions pour mieux dormir.PHOTO : Radio-Canada

Les futurs parents y sont presque conditionnés et tout le monde les met en garde ausujet du manque de sommeil, mais Évelyne Touchette, chercheuse et professeure au Département de psychoéducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), s'affaire à prouver que des solutions existent.

Au cours de la dernière décennie, les études démontrent que plus du tiers des parents rapportent des problèmes de sommeil pour leurs enfants âgés de deux à six ans. Pour ce qui est des nouveau-nés, les parents ont souvent des attentes irréalistes pour qu’ils fassent leurs nuits rapidement.

Évelyne Touchette avance que tout comme la marche ou la lecture, le sommeil s’apprend.

« On veut bien faire et souvent on peut se perdre à essayer de bien faire. On oublie aussi notre intuition du côté maternel », explique la chercheuse.

Mme Touchette admet qu’il existe un stress parental et une pression sociale liée au sommeil de l’enfant. Il faudrait plutôt voir le sommeil comme « un développement », dit-elle.

« Plus nous avons des attentes irréalistes [en lien avec le sommeil de l’enfant], plus on peut être déçu. [...] L’enfant par le fait même peut le ressentir. »

—  Évelyne Touchette, chercheuse et professeure au Département de psychoéducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Un site Internet pour accompagner les parents

La chercheuse admet qu’il peut être difficile de s’informer, car les parents se retrouvent inondés de « trucs de grand-mère » ou de conseils mal avisés par les amis ou les membres de la famille. C’est pourquoi elle a créé, en collaboration avec des partenaires de co-création, un site Internet pour accompagner les parents d'enfants âgés de 0 à 5 ans.

« On veut que les parents puissent eux-mêmes choisir ce qui leur correspond le mieux. »

—  Évelyne Touchette, chercheuse et professeure au Département de psychoéducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

« Les parents n’ont pas les mêmes connaissances et les mêmes réflexes. On n’a pas tous le même contexte de vie », note la chercheuse.

Du contenu sera ajouté au site Internet au fil du temps et un livre sera publié l’an prochain.