•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'Actuel, ICI Première.
L'Actuel, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 2 juin 2021

Les arts du cirque pour intéresser les jeunes à l'éducation physique

Initier les jeunes à l'art du cirque pour les intéresser à l'éducation physique

Publié le 4 juin 2021
Une élève pratique l'art du cirque.
L'école Robert Browning, à Winnipeg, a intégré l'art du cirque aux cours d’éducation physique.PHOTO : Bryan Vermeylen

La Division scolaire de Saint-James Assiniboia, à Winnipeg, parvient à capter l'attention des élèves de ses 12 écoles en cours d'éducation physique en intégrant l'art du cirque à leur pratique sportive.

On veut toucher à tous les domaines, toutes les disciplines si possible, ça va donner la vraie expérience de partie d'un cirque, déclare Bryan Vermeylen, enseignant d’éducation physique à l'école Robert Browning de la division. Parmi les disciplines du cirque offertes, il cite, entre autres, l'acrobatie aérienne, la jonglerie et les activités d'équilibre et de manipulation.

Le programme avait pris racine dans une étude du domaine de littératie physique que menait l'Université du Manitoba au cours de laquelle les enseignants d'éducation physique ont suivi une formation à l'École nationale du cirque à Montréal. M. Vermeylen ainsi que deux de ses collègues y ont participé durant l'année scolaire 2015-2016.

L'expérience de cette étude s'est avérée « très positive » au point que les écoles ont continué le programme les années suivantes, témoigne M. Vermeylen. Les arts du cirque, il y a toujours quelque chose pour tout le monde. Le niveau de participation dans mes classes, c'est 100 %.

« Je pense que pour plusieurs, c'est leur temps le plus positif à l'école. »

—  Bryan Vermeylen, enseignant d’éducation physique

La pandémie n'a pas ralenti l'élan des élèves. M. Vermeylen explique que, tout en respectant les mesures sanitaires pour contrer la propagation de la COVID-19, les écoles ont maintenu les cours de cirque. Il y a beaucoup de choses individuelles. [...] C'était profitable pour les enfants de venir à l'école et d'encore avoir le programme de cirque, même en cette année qui est tellement difficile dans leur vie , se réjouit-il.