•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'Actuel, ICI Première.
L'Actuel, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 30 avril 2021

Le rire comme puissant remède au stress. Entrevue avec Linda Leclerc

« Plus on rit, plus on devient de bonne humeur », affirme une experte du yoga du rire

Publié le 3 mai 2021
Un jeune adolescent rit.
Le rire comme puissant remède au stress.PHOTO : iStock

En cette période de pandémie, le stress peut prendre le dessus. La bonne humeur que procure le rire serait un remède. « Quand on est en train de rire, notre corps ne peut pas rester tendu, il se relaxe », atteste Linda Leclerc, fondatrice et formatrice à l'École du yoga du rire.

Le premier dimanche du mois de mai marque la Journée internationale du rire depuis 1998. Mme Leclerc rappelle que le rire contribue au maintien d'une bonne santé. Le rire, « ça masse les organes internes au complet », fait-elle remarquer en prenant l'exemple du mal de ventre que peuvent ressentir des personnes quand elles rient beaucoup.

On devient essoufflé, dit-elle. Évidemment, on expulse beaucoup d'air, on inspire beaucoup d'oxygène qui s'en va dans notre corps et dans notre cerveau. L'experte du yoga du rire enseigne les méthodes qui permettent de rire d'une façon intentionnelle. Plus on le pratique comme un exercice physique, plus on se sent de bonne humeur, explique-t-elle.

« Ce que j'enseigne finalement, ce sont des exercices qui font rire notre corps. Que je rie pour vrai ou que je fasse comme si je trouve ça drôle, mon corps, il ne fait pas de différence. »

—  Linda Leclerc, fondatrice et formatrice à l’École du yoga du rire

Pionnière de la technique du rire en Amérique du Nord, Mme Leclerc remarque qu'avec l'âge, l'être humain a tendance à éviter le rire. Il devient plus responsable et ne veut pas être perçu comme moins sérieux. On oublie à quel point ça fait du bien les sourires, regrette-t-elle.

Mme Leclerc évoque la citation de William James : On ne rit pas parce qu'on est heureux, mais on est heureux parce qu'on rit.