•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des efforts pour avoir plus de femmes dans le domaine des nouvelles technologies

L'Actuel, ICI Première.
Rattrapage du mardi 2 février 2021

Des efforts pour avoir plus de femmes dans le domaine des nouvelles technologies

Unir les forces pour attirer davantage de femmes vers l'industrie de la technologie

Margaux Miller
Margaux Miller, directrice de programme à Tech ManitobaPHOTO : Radio-Canada / Colombe Fortin
L'Actuel, ICI Première.
L'actuelPublié le 3 février 2021

Trois organismes à but non lucratif du Manitoba unissent leurs expertises pour inspirer et encourager davantage de femmes à s'orienter vers une carrière dans le domaine des nouvelles technologies.

Tech Manitoba, New Media Manitoba et North Forge Technology Exchange, trois organismes manitobains du domaine technologique ont créé un groupe de rencontres virtuelles gratuites. Ces rencontres souhaitent créer un avenir technologique où les femmes sont mieux représentées.

Selon Statistique Canada, les femmes représentent un peu plus de la moitié de la population canadienne. La directrice de programme à Tech Manitoba, Margaux Miller, déplore alors le fait que le domaine technologique ne compte qu'environ 25% de femmes.

Rectificatif
Dans une version précédente, nous avons indiqué que les femmes représentent un peu plus de 47 % de la population canadienne.

« L'objectif est de soutenir et élever les femmes dans leur carrière et, en même temps, améliorer la santé entière de l'industrie de la technologie locale. [...] Quand nous nous élevons, nous élevons toute l'industrie. »

—  Margaux Miller, directrice de programme à Tech Manitoba

De nos jours, le monde est tourné vers l'intelligence artificielle à travers tous les programmes et les applications qui guident certaines décisions concrètes pour les humains, rappelle Margaux Miller. S'il y a une disproportion dans la diversité des personnes qui programment cette intelligence artificielle, il y aura des risques, poursuit-elle. Alors, avoir plus de femmes qui travaillent en technologie, c'est mieux pour le résultat concret, mais c'est vraiment mieux pour les affaires en général, insiste Mme Miller.