•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

« Je m'en vais... », nouveau regard sur la pièce de Roger Auger

L'Actuel, ICI Première.
Audio fil du vendredi 22 mars 2019

« Je m'en vais... », nouveau regard sur la pièce de Roger Auger

Katrine Deniset revisite un classique de Roger Auger avec brio

Jeune femme souriante se tenant sur la rue Portage dans la ville de Winnipeg
Katrien Deniset est de passage a Winnipeg pour présenter sa pièce "Je m'en vais".PHOTO : Radio-Canada
L'Actuel, ICI Première.
L'actuelPublié le 25 mars 2019

Avec Je m'en vais..., Katrine Deniset offre un nouveau regard sur la pièce Je m'en vais à Régina écrite en 1975 par Roger Auger. La pièce a été mise en scène par Gabriel Gosselin et a été présentée par les Chiens de soleil, troupe de théâtre de l'Université de Saint-Boniface.

L'histoire présente une famille manitobaine qui, dans son quotidien, doit faire face au défis de l'anglicisation. La pièce mélange des termes anglais et mitchif dans des dialogues en français. Ce qui au départ ne devait être qu'une simple réadaptation de Je m'en vais à Régina écrit par Roger Auger en 1975, est rapidement devenu un projet nouveau inspiré du texte original.

Katrine a eu l'occasion de contacter Monsieur Auger, aujourd'hui libraire au Québec, pour obtenir son consentement sur ce projet. Lorsqu'il a lu la proposition de Katrine, il lui est revenu avec toutes sortes de compliments. Il disait que c'était vraiment un bon équilibre entre l'ancienne et la nouvelle version déclare-t-elle quelque peu émue des éloges de l'auteur original. Ce dernier lui aurait affirmé qu'il n'avait plus lu le texte de sa pièce depuis 1976. Il était donc apparement ravi de redécouvrir son oeuvre remaniée.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article.

« La création littéraire, c'est mon numéro UN. C'est ce que je fait un peu discrètement... tout le temps! »

— Une citation de  Katrine Deniset, dramaturge et journaliste

Installée à Edmonton, la dramaturge et journaliste franco-manitobaine dispose d'un bon nombre d'écrits qu'elle aimerait proposer à des maisons d'édition. Quand on lui demande si elle veut vivre de son art à plein temps, elle répond que ce serait LE rêve.