•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'importance des centres d'art autochtones avec Karine Awashish et Hannah Claus

Kuei! Kwe! sur ICI Première.
Rattrapage du 7 mai 2022 : Emmelyne Octavie, Audrey-Lise Rock-Hervieux, Karine Awashish et Arianne Des Rochers

L'importance des centres d'art autochtones avec Karine Awashish et Hannah Claus

Les centres d’art autochtone, ou comment présenter l’art et non l’artisanat

Une œuvre d'art.
Le Centre d'art Daphne met de l'avant des artistes autochtones pour une meilleure représentatitivité des artistes autochtones à Montréal. Ici, l'œuvre de Ludovic Boney en 2019 lors de l'exposition, Constructive Interference. PHOTO : Gracieuseté/Centre Daphné
Kuei! Kwe! sur ICI Première.
Kuei! Kwe!Publié le 8 mai 2022

Hannah Claus est une artiste d'ascendance anglaise et autochtone, et elle est cofondatrice du centre d'art Daphne, à Montréal. Pour elle, le « [Le but est de] présenter l'art en tant qu'art et pas comme de l'artisanat ». Mettre sur pied un centre d'art autochtone était donc une nécessité, selon elle, pour mettre de l'avant l'art contemporain autochtone. De son côté, Karine Awashish est cofondatrice de l'espace culturel Onikam, à Shawinigan. Son souhait est similaire : « On voulait amener une présence autochtone, et quoi de mieux que l'art et la culture pour le faire? »

Les deux invitées réfléchissent à l’exposition des artistes autochtones au Québec, et au besoin « de se représenter soi-même », comme le souligne Hannah Claus.

« L’industrie culturelle québécoise n’a pas la même vision de la place des artistes autochtones dans leur industrie. »

— Une citation de  Karine Awashish

Toutefois, la cofondatrice souligne que le milieu travaille à faire changer cela et à « combler un certain manque ». Ce faisant, elle souhaite être une vitrine pour ces artistes, et ainsi faire rayonner leur art.

Hannah Claus explique aussi l’origine du nom du centre dont elle est la cofondatrice, le centre d'art Daphne.