•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'actrice anichinabée Émilie Monnet, heureuse à Paris

Émilie Monnet
Émilie MonnetPHOTO : Christian Blais
Kuei! Kwe! sur ICI Première.
Kuei! Kwe!Publié le 16 janvier 2022

L'artiste autochtone Émilie Monnet garde un merveilleux souvenir de son passage à Paris. Elle a participé l'automne dernier, au sein d'une équipe québécoise, aux représentations de la pièce Les filles du Saint-Laurent au théâtre national de La Colline, dans la capitale française. « C'était un énorme cadeau », dit-elle.

L'actrice anichinabée était très heureuse de jouer le personnage de Manon Hébert, qui vivait une séparation qu’elle n’acceptait pas.

« On dirait que ça libère […] de ne pas être dans les questions identitaires ou politiques pour un moment. Mon travail est près de ces questions, inévitablement. »

— Une citation de  Émilie Monnet

Le fait de jouer dans la pièce Les filles de Saint-Laurent plonge également l’actrice dans son passé, elle qui a grandi dans la région de l’Outaouais.

Émilie Monnet évoque notamment son rapport au fleuve Saint-Laurent, « très intime et très chargé de souvenirs ».