•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

JS Tendresse, ICI Première.

Michel Louvain, éternel chanteur de charme

Publié le 3 juillet 2020
Le chanteur Michel Louvain
Le chanteur Michel LouvainPHOTO : Radio-Canada

En 63 ans de carrière, il a survécu à l'invasion britannique, aux groupes yé-yé québécois, à Beau Dommage et à Harmonium, au disco, au rap et à Marie Mai. Il s'est appelé Mike Mitchell, Mike Poulin et Michel Poulin, pour finalement adopter le nom de Michel Louvain. « J'ai pris le nom de Louvain quand, vraiment, j'ai quitté l'orchestre de l'Hôtel Union, à Sherbrooke, en juillet 1957, pour m'installer à Montréal, et j'ai pris le nom de Louvain, qui était le nom d'un restaurant qui m'avait marqué en débarquant au terminus d'autobus. [...] Il y avait un restaurant qui s'appelait Au Louvain », raconte le chanteur.

« Je suis un chanteur de charme. J’ai toujours chanté que des chansons d’amour. […] Après 63 ans, je suis au Casino de Montréal à guichets fermés en octobre, et je suis en supplémentaires en octobre 2021. Le public m’a suivi et le public aime mon style. »

—  Michel Louvain

Au faîte de sa popularité, Michel Louvain provoquait involontairement des soulèvements de foule, dont certains étaient intenses. « C’est une période où j’ai eu un peu peur, parce que j’étais jeune. […] Mais quand j’arrivais à la maison, j’étais flatté », dit-il avec nostalgie.

Assurément, le chanteur, aujourd’hui octogénaire, aime encore la scène : « Je respecte mon public et les gens le sentent. »