•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Mathilde Gravelle-Bazinet, l'instigatrice de la Maison Sérénité du Nipissing

Jonction 11-17, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 8 octobre 2021

Mathilde Gravelle-Bazinet, l'instigatrice de la Maison Sérénité du Nipissing

Une marche à l’occasion de la Journée des soins palliatifs

Une trentaine de personnes sont rassemblées devant la maison et écoutent le discourt d'un homme.
La maison Sérénité du Nipissing offre ses services en soins palliatifs depuis janvier 2020.PHOTO : Maison Sérénité du Nipissing
Jonction 11-17, ICI Première.
Jonction 11-17Publié le 8 octobre 2021

Ouverte depuis janvier 2020, la Maison Sérénité du Nipissing offre des soins palliatifs aux familles de la région. L'une de ses levées de fonds les plus importantes est sa marche annuelle qui sera en mode virtuel encore cette année.

Mathilde Gravelle Bazinet, l’instigatrice du projet, nous raconte comment son idée a vu le jour.

« J’ai réalisé qu’on avait un besoin vraiment sérieux : une maison de soins palliatifs dans la région de Nipissing et aussi pour le district de Parry Sound Est, car les patients qui ne pouvaient pas passer leurs derniers jours chez eux étaient obligés d’aller à un hôpital. »

— Une citation de  Mathilde Gravelle Bazinet, présidente sortante du conseil d'administration
Portrait de Mathilde Gravelle Bazinet.

Mathilde Gravelle Bazinet, présidente sortante du Conseil d'administration de la Maison Sérénité du Nipissing.

Mathilde Gravelle Bazinet