•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Jonction 11-17, ICI Première.
Jonction 11-17, ICI Première.
Rattrapage du lundi 17 mai 2021

Retour sur Star Académie North Bay en mode virtuel avec deux gagnants

L'expérience de Star Académie North Bay en mode virtuel

Publié le 17 mai 2021
Capture d'écran des deux jeunes entrain de chanter.
Mica Bellemare (à gauche) et Jamie Jackson (à droite) interprètent une chanson de leur choix en français pour le concours de chant Star Académie North Bay en mode virtuel.PHOTO : Sophie Houle-Drapeau

Mica Bellemare, 12 ans, et Jamie Jackson, 13 ans, deux gagnants de Star Académie North Bay racontent comment ils ont vécu ce concours en mode virtuel.

Les gagnants du concours de chant ont été annoncés vendredi soir. Des montages des finalistes des cinq catégories d'âge ont été diffusés la semaine dernière sur les comptes Youtube et Facebook du Centre culturel Les Compagnons des francs loisirs. Un total de 27 jeunes entre 5 à 18 ans ont participé en soumettant une vidéo.

Dans sa version devant public, il y a habituellement entre 35 et 40 participants, soutient l’une des organisatrices, Brigitte Beaudry-Hull. Elle explique que certains habitués du concours ont décidé de ne pas participer cette année en raison du format virtuel.

En contrepartie, Brigitte Beaudry-Hull estime que cette version numérique a permis de joindre des jeunes qui en temps normal sont trop gênés de chanter devant une foule. Elle espère donc que cette première expérience moins intimidante qu’être sur la scène les incitera à participer à nouveau l’an prochain si une édition en présentiel est possible.

Jamie Jackson et Mica Bellemare participaient tous les deux pour la troisième fois. Ils constatent qu’ils étaient beaucoup moins nerveux qu'aux éditions précédentes. Les applaudissements de la foule manquaient leur expérience. Jamie Jackson explique que le trac se dissipe et l'acclamation du public augmente sa confiance en elle. Ce sentiment lui a manqué cette année alors qu'elle interprétait Dernière danse, d'Indila. Mica Bellemare, de son côté, parle d’un sentiment de fierté au moment de quitter la scène. Il a pratiqué pendant un mois avant d’enregistrer son interprétation de la chanson On dirait, d'Amir.