•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Jonction 11-17, ICI Première.
Jonction 11-17, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 5 mai 2021

5 mai - Journée internationale des sages-femmes

Le métier de sage-femme à l'aube d'une restructuration universitaire en Ontario

Publié le 5 mai 2021
Portrait d'Elizabeth LeBlanc.
Elizabeth LeBlanc s'attend à recevoir son diplôme du programme de sage-femme en août prochain. PHOTO : Elizabeth LeBlanc

À l'occasion de la Journée internationale de la sage-femme, une étudiante en dernière année de l'École de formation des sages-femmes de l'Université Laurentienne parle de ce métier qu'elle a choisi comme seconde carrière.

« Le métier de sage-femme m’appelait depuis longtemps. »

—  Elizabeth LeBlanc, future sage-femme

Depuis quelques semaines, le gouvernement cherchait un endroit où héberger le seul programme de sage-femme francophone hors Québec en raison des compressions de plus d’une soixantaine de programmes à l’Univresité Laurentienne. Aux dernières nouvelles, les cours francophones seront temporairement offerts aux universités Ryerson de Toronto et McMaster d’Hamilton.