•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Jonction 11-17, ICI Première.
Jonction 11-17, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 21 avril 2021

Une nouvelle érablière attend la fin de la pandémie pour ouvrir au public

Le sirop d’érable et les amoureux feraient bon mariage

Publié le 22 avril 2021
La Ferme côte d'érable en hiver.
La Ferme côte d'érable PHOTO : Michel Larivière

La ferme Côte d'érable souhaite continuer de faire la tradition de la cabane à sucre aux familles de sa région. Du même coup, ses propriétaires remarquent un intérêt de la part de jeunes couples qui souhaiteraient se marier à cette propriété champêtre.

Michel Larivière et Céline Boudreau-Larivière ont pris possession de la ferme historique de la famille Despatie à Hanmer en 2017. Premièrement en période de démolissage, puis de reconstruction, les nouveaux propriétaires viennent de terminer leur deuxième saison des sucres. Toutefois, les restrictions de la pandémie ne leur ont toujours pas permis d’inviter le public à une ouverture officielle, chose qu’ils planifient pour l’automne.

L'intérieur de la ferme.

Les installations intérieures de la cabane à sucre.

Michel Larivière

La ferme Côte d’érable semble très prisée comme lieu de rencontres et de célébrations, pour quand elles seront à nouveau permises.

En partie, à cause de la pandémie, mais aussi surtout à cause du lieu qui est vraiment spectaculaire esthétiquement. Il y a une demande grandissante, de réunions d’affaires, de banquets, mais aussi de mariages. Les gens veulent quelque chose dehors, dans un lieu paisible, raconte M. Larivière.

Portrait de Michel Larivière.

Michel Larivière

Radio-Canada / Yvon Thériault