•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Jonction 11-17, ICI Première.
Jonction 11-17, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 7 avril 2021

Mois de l’autisme  :  Anne Gingras fait le bilan d'un an en pandémie

L'autisme en temps de pandémie COVID-19 : une femme de Sturgeon Falls se confie

Publié le 8 avril 2021
Égoportrait
L'enseignante de North Bay, Anne Gingras, vit sur le spectre de l'autisme. PHOTO : Courtoisie

Avril est le mois de la sensibilisation au trouble du spectre de l'autisme. Anne Gingras fait le bilan d'une année en pandémie.

L’enseignante de North Bay vit avec le spectre de l'autisme tout comme ses deux enfants, aujourd’hui adultes et certains élèves avec qui elle travaille à l’école secondaire catholique Algonquin.

Anne Gingras a reçu son diagnostic à l’âge adulte. Les deux principaux défis qu’elle identifie sont les bouleversements de la routine et des interactions sociales. Apprivoiser le masque est complexe, souligne-t-elle.

Comme l'autisme est un spectre, chaque personne atteinte de l'autisme présente des traits à des intensités différentes, notamment des difficultés à faire preuve de réciprocité sociale.