•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La santé mentale au coeur d’une initiative de l'Université de Sudbury

Cinq personnes pratiquent le yoga.
L'Université de Sudbury, a ouvert une nouvelle salle afin de permettre aux étudiants en résidence de faire de l'activité physique pendant la pandémie.PHOTO : iStock / Fizkes
Publié le 12 janvier 2021

Dans le but de favoriser l'équilibre mental, l'une des universités fédérées de l'Université Laurentienne, l'Université de Sudbury, a pris l'initiative d'ouvrir une nouvelle salle qui offrira un espace où pratiquer du yoga et s'étirer.

La nouvelle salle, qui sera à la disposition des étudiants de sa résidence, vient contrer le manque d’espaces propices à la détente et aux activités qui favorisent l'équilibre mental.

Un étudiant international qui habite à la résidence de l’Université de Sudbury, Mohammed El Mendri, est témoin du phénomène à l’échelle du campus. Il a fait part de son inquiétude au sujet de la santé mentale des étudiants dans un article qu’il a écrit pour le journal étudiant, L’Orignal Déchaîné.

Il a sondé le terrain et discuté du problème avec ses pairs. [Dans] la majorité des cas, ils relèvent que c'est surtout [le manque d'accès] au sport qui détériore leur santé mentale. Ils trouvent qu’ils ont un peu plus de stress parce qu’ils ne peuvent pas pratiquer de sport, ou il n’y a pas d’espace pour pratiquer les sports qu’ils aiment bien, raconte Mohammed El Mendri.

Portrait de l'étudiant.

Mohammed El Mendri, étudiant international à la résidence de l'Université de Sudbury

Mohammed El Mendri

Le complexe sportif Ben F. Avery du campus de l’Université Laurentienne est fermé depuis le 12 mars dernier.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser