•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les mesures de secours pour les travailleurs en restauration

Jonction 11-17, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 27 mars 2020

Les mesures de secours pour les travailleurs en restauration

La vie des travailleurs de la restauration changée du jour au lendemain

Des gens boivent de la bière.
Les mesures prises par le gouvernement de l'Ontario pour freiner la propagation du coronavirus dans la province ont vu plusieurs restaurants fermer leurs portes de manière temporaire. PHOTO : iStock
Jonction 11-17, ICI Première.
Jonction 11-17Publié le 27 mars 2020

Le 16 mars, le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, David Williams, demandait à tous les bars de la province de fermer leurs portes et aux restaurants d'arrêter le service aux tables. Les temps sont difficiles pour les employés de bars, restaurants et cafés.

Pour Kim Dumas-Bélanger, barmaid et barista à Toronto, le choc a été brutal. On ne s’attendait pas à ce que tout doive fermer si vite et on s’attendait à rester ouvert encore quelques semaines, dit-elle.

À quelques jours du 1er avril, moment auquel elle devra payer son loyer, la Torontoise s’inquiète de sa situation financière pour les semaines à venir.

« On s’entend que les prestations gouvernementales ne vont pas arriver demain matin. Donc déjà les loyers c’est compliqué et [en plus] on ne peut pas aller à tous les jours dans Kensington Market s’acheter des légumes. »

— Une citation de  Kim Dumas-Bélanger

Kim Dumas-Bélanger souhaite plus que tout de retrouver son emploi et un retour à la normale, bien qu’elle pense que la société aura un visage différent à la fin de cette crise.