•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Sophie Houle-Drapeau s'est essayée au yoga du rire

Jonction 11-17, ICI Première.
Audio fil du lundi 30 septembre 2019

Sophie Houle-Drapeau s'est essayée au yoga du rire

Suzanne Thibault, la femme au rire contagieux

Suzanne Thibault sourie à la caméra. Derrière elle, un tableau blanc sur lequel on peut lire Just Be.
Suzanne Thibault est instructrice de yoga du rire depuis un an et demi. PHOTO : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau
Jonction 11-17, ICI Première.
Jonction 11-17Publié le 1 octobre 2019

Rire sans raison, rire ses émotions. C'est ce que nous propose Suzanne Thibault lors de ses ateliers de yoga du rire au cours desquels les rires forcés se transforment rapidement en vrais éclats de rire.

Cette méthode thérapeutique contemporaine a vu le jour au milieu des années 1990 en Inde. Elle a pour but de stimuler le cerveau par le rire en s'inspirant des techniques du yoga. Le rire permet notamment la sécrétion de l'hormone du bonheur, l'endorphine.

La femme originaire de Terrace Bay, explique que des études démontrent que le corps ne fait pas la différence entre un rire stimulé et un rire spontané. Autrement dit, pas besoin d'une raison de rire pour en ressentir les bienfaits.

En avril dernier, Suzanne Thibault a lancé Laughter Yoga Sudbury en parallèle de son emploi à L'Arche Sudbury où elle partage le quotidien de personnes vivant avec une déficience intellectuelle. C'est d'ailleurs son employeur qui lui a offert en 2018 de suivre une formation professionnelle afin qu'elle puisse donner ces ateliers à la clientèle de l'organisme.