•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des nouvelles du KRTB avec Jérome Lévesque-Boucher

Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Audio fil du jeudi 27 septembre 2018

Des nouvelles du KRTB avec Jérome Lévesque-Boucher

Pont de l'A-20 : des citoyens réclament les données des forages

Une vingtaine de citoyens écoutent les membres de l'organisation qui expliquent le déroulement de la soirée.
Une vingtaine de citoyens étaient présents à la troisième assemblée citoyenne des Trois-Pistoles.PHOTO : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher
Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Info-réveilPublié le 27 septembre 2018

La 3e assemblée citoyenne des Trois-Pistoles avait lieu mercredi soir. Les participants ont demandé aux élus de la MRC des Basques d'adopter une résolution faire toute la lumière sur les résultats des forages qui ont été faits aux abords de la rivière Trois-Pistoles afin de déterminer la solidité des sols.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Selon l'un des organisateurs de la soirée, Sébastien Rioux, il est très difficile de mettre la main sur les données amassées lors de ces forages. Il faut comprendre que la rivière Trois-Pistoles est un endroit très complexe, écologiquement. C'est une zone friable et il y a possibilité d'éboulements. De vouloir y construire un pont pour l'autoroute 20, ça nous semble très problématique, affirme-t-il.

C'est à main levée que les participants à l'assemblée citoyenne ont unanimement approuvé sur cette demande aux élus.

« On demande à la Ville de Trois-Pistoles et à l'ensemble de la MRC des Basques d'exiger le résultat de ces forages-là pour connaître la réalité. On soupçonne que si ces données-là ne sont pas divulguées, c'est qu'il y a anguille sous roche. »

— Une citation de  Sébastien Rioux, co-organisateur des Assemblées citoyennes des Trois-Pistoles

Sébastien Rioux fait partie de la vigie citoyenne Le pont de la 20, ça tient pas debout! qui s'est prononcé contre le projet de construction du pont de l'autoroute 20, plus tôt cette semaine.

Pour cette troisième assemblée des Trois-Pistoles, les participants ont choisi de parler de l'avenir du Parc de l'aventure basque en Amérique (PABA) et de l'environnement dans la MRC des Basques.

Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Parc de l'aventure basque en Amérique (PABA)

Les citoyens présents se sont aussi prononcés sur l'avenir du Parc de l'aventure basque en Amérique. L'infrastructure, non-utilisée depuis des mois, doit trouver un moyen d'être lucrative, selon les participants.

« C'est situé dans un secteur névralgique, tout près du quai. C'est mort, il n'y a plus rien. On se demande donc comment on peut se réapproprier ça. »

— Une citation de  Sébastien Rioux, co-organisateur des Assemblées citoyennes des Trois-Pistoles

Parmi les suggestions, on note la diversification de l'offre du Parc afin qu'il ne se concentre pas que sur l'histoire des Basques. On pense à une activité lucrative comme une cidrerie, par exemple. Peut-être un espace collaboratif comme ça se fait ailleurs, précise M. Rioux.

Deux candidats aux élections provinciales dans Rivière-du-Loup--Témiscouata étaient présents pour entendre ce que les citoyens avaient à dire lors de l'assemblée, soit Vincent Couture (PQ) et Goulimine Sylvie Cadôret (QS).

***Le texte a été modifié à des fins de précisions.***