•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Info réveil, ICI Première.
Info réveil, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 24 janvier 2020

Les enfants de Saint-Germain fréquenteront désormais l’école de Kamouraska

Les enfants de Saint-Germain fréquenteront désormais l’école de Kamouraska

Publié le 24 janvier 2020
Une enfant dessine.
Une enfant dessine. PHOTO : Pixabay

À partir de la prochaine rentrée scolaire, les enfants de la municipalité de Saint-Germain devront s'inscrire dans une nouvelle école primaire, à la suite d'une décision du Conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup.

Ils iront maintenant à l'école primaire Saint-Louis-de-Kamouraska, alors que jusqu'ici, ces élèves devaient s'inscrire à l'école Monseigneur-Boucher, à Saint-Pascal.

Cette décision a été prise par le conseil des commissaires en réponse à une demande de la communauté formulée il y a un an. « C’est né d’une initiative populaire, explique le directeur général de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, Antoine Déry. L’an dernier, on trouvait que c’était un peu précipité, donc on a rencontré les maires de Saint-Germain et de Kamouraska et on a convenu de faire une consultation populaire à l’automne auprès des citoyens »

À la suite de séances de consultation, la demande des citoyens a été acceptée, plus tôt ce mois-ci.

Pour le moment, 14 enfants de Saint-Germain fréquentent l'école Monseigneur-Boucher. Ceux qui ont déjà débuté leur parcours au primaire pourront, pour les familles qui le désirent, le terminer à Saint-Pascal.

Les élèves qui sont actuellement au préscolaire, ceux qui vivront leur première rentrée scolaire en septembre et les nouveaux venus à Saint-Germain devront quant à eux s’inscrire à l’école Saint-Louis-de-Kamouraska.

Cette décision permettra non seulement aux familles de Saint-Germain d’utiliser une école un peu plus près de leur résidence, mais aussi de faire de la place à l'école Monseigneur-Boucher qui, avec ses 278 élèves, est presque au maximum de sa capacité, selon le directeur général de la Commission scolaire.

Cela permettra aussi d’assurer le maintien du service à Kamouraska, que fréquentent actuellement 25 élèves.