•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des nouvelles du KRTB avec Jérôme Lévesque-Boucher

Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Audio fil du jeudi 18 avril 2019

Des nouvelles du KRTB avec Jérôme Lévesque-Boucher

Le patrimoine architectural sera mis de l'avant à la Halte de la Seigneurie

La Halte de la Seigneurie.
Une modélisation de la halte routière de la Seigneurie, à Saint-Roch-des-Aulnaies. Si tout se déroule comme prévu, son ouverture aura lieu en juillet 2019.PHOTO : Halte de la Seigneurie - David Duperron
Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Info-réveilPublié le 18 avril 2019

La construction de la nouvelle halte routière de la Seigneurie, qui verra le jour cet été à la sortie 430 de l'autoroute 20 à Saint-Roch-des-Aulnaies, est déjà bien entamée. Selon son promoteur, David Duperron, une attention particulière sera portée à l'architecture du bâtiment principal.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Pas question de faire un prisme rectangulaire en tôle, tranche le promoteur. Pour David Duperron, il était essentiel que la bâtiment principal soit en harmonie avec le patrimoine architectural de Saint-Roch-des-Aulnaies. Ainsi, il a mandaté une architecte pour éviter toute anomalie visuelle dans ce secteur à forte valeur historique.

Juste dans le choix de la pierre, sa réflection a été de regarder les bâtiments près du fleuve. C'était des pierres [sur le rivage] qui étaient prises à ce moment-là pour construire les fondations. On a fait un choix de pierre qui reflète cet élément-là, explique M. Duperron.

On a donc choisi, comme c'était le cas pour les maisons d'antan, un toit de tôle à baguettes. On veut donner au bâtiment principal les traits caractéristiques des manoirs seigneuriaux français de l'époque, ajoute le promoteur.

« Sans vous donner le montant exact, je peux vous dire qu'on a volontairement investi un montant 30 % plus élevé pour respecter l'architecture des environs. C'était très important pour moi. »

— Une citation de  David Duperron, promoteur de la halte routière de la Seigneurie

Selon le promoteur David Duperron, l'échéancier des travaux est actuellement respecté.

Halte de la Seigneurie - David Duperron

Soucis environnemental

Un restaurant, un dépanneur et une station-service seront accessibles à cette nouvelle halte routière. Même s'il distribuera de l'essence, David Duperron affirme que les opérations de la halte se feront avec un soucis environnemental important.

« Nous aurons deux cases de stationnements pour la recharge de véhicules électriques. Notre réflexion va loin. On réfléchit à la question des contenants de plastique comme les bidons de lave-vitres, par exemple. »

— Une citation de  David Duperron, promoteur de la halte routière de la Seigneurie

Par ailleurs, le promoteur souhaite faire de cette halte un repère visuel sur l'autoroute 20, à l'image du Madrid. On veut vraiment se démarquer par rapport aux autres haltes de la région. C'est aussi pour ça qu'on met autant d'énergie sur l'architecture du bâtiment.

Pour l'heure, David Duperron ne souhaite pas révéler qui sera responsable de la gestion du restaurant. Il affirme toutefois que l'échéancer des travaux est respecté. Si tout se passe comme prévu, on ouvre nos portes en juillet 2019, conclut le promoteur.