•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

D'où vient la tradition des « ventes-débarras » au retour du printemps?

Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Audio fil du jeudi 14 juin 2018

D'où vient la tradition des « ventes-débarras » au retour du printemps?

D'où vient la tradition des « ventes-débarras » au retour du printemps?

À Sherbrooke, depuis la fin de semaine du 20 mai se déroule la Grande Tournée des ventes-débarras.  Les citoyens peuvent tenir une vente de garage gratuitement durant le week-end sélectionné pour leur arrondissement.
À Sherbrooke, depuis la fin de semaine du 20 mai se déroule la Grande Tournée des ventes-débarras. Les citoyens peuvent tenir une vente de garage gratuitement durant le week-end sélectionné pour leur arrondissement. PHOTO : Radio-Canada
Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Info-réveilPublié le 14 juin 2018

Alors que la popularité des ventes de garage est grandissante au Québec, l'équipe d'Info-Réveil a voulu savoir d'où vient cette tradition des « ventes-débarras » au retour du printemps. Entrevue sur le sujet avec Mathieu Perron, doctorant à l'Université du Québec à Trois-Rivières.

« Cette idée d'accumuler dans un espace des produits de consommation, on peut remonter ça au commerce du 17e et du 18e siècle où le commerce maritime avec les colonies était un commerce saisonnier. Pensez aux peaux de castor que l'on accumulait tout l'hiver et qu'on vendait le surplus au printemps. »

— Une citation de  Mathieu Perron, doctorant à l'Univsersité du Québec à Trois-Rivières