•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Étude canadienne sur l'impact des réseaux sociaux sur le sommeil des jeunes

Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Audio fil du vendredi 16 mars 2018

Étude canadienne sur l'impact des réseaux sociaux sur le sommeil des jeunes

L'impact des réseaux sociaux sur le sommeil des jeunes

Les parents doivent aussi s’assurer que leur enfant dort suffisamment d’heures par nuit.
Les parents doivent aussi s’assurer que leur enfant dort suffisamment d’heures par nuit.PHOTO : iStock
Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Info-réveilPublié le 16 mars 2018

Une étude canadienne concernant l'impact des réseaux sociaux sur le sommeil des jeunes démontre que les enfants et les adolescents ne dorment pas suffisamment ... et l'utilisation des téléphones ou des tablettes y est assurément pour quelque chose. C'est ce que conclut une étude menée en Ontario par le docteur Jean-Philippe Chaput, qui a analysé les réponses fournies par plus de 5000 étudiants du secondaire.

« Un enfant d'âge scolaire doit généralement dormir entre 9 heures et 11 heures par nuit, pour un adolescent, c'est entre 8 heures et 10 heures. On sait qu'environ un tiers des adolescents ne dorment pas assez, donc, dorment moins que les recommandations. On a observé qu'avec seulement une heure d'utilisation des réseaux sociaux par jour, le risque est accru de 80% de ne pas dormir assez. »

— Une citation de  Jean-Philippe Chaput, professeur-chercheur à la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa