•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une étude sur les facteurs d'attraction de la main-d'œuvre étudiante au Bas-Saint-Laurent

Des touristes pêchent sur le bord du fleuve à Rivière-du-Loup.
De jeunes hommes pêchent sur les berges du fleuve à Rivière-du-Loup.PHOTO : Radio-Canada / Sandra Fillion
Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Info-réveilPublié le 6 octobre 2021

Les résultats d'une étude sur Les facteurs d'attraction de la main-d'œuvre des étudiants universitaires de Montréal et de Québec envers le Bas-Saint-Laurent commandée par Place aux jeunes seront dévoilés cet après-midi. Les chercheurs Frédéric Laurin de l'Université du Québec à Trois-Rivières et Marco Alberio de l'Université du Québec à Rimouski ont mené cette étude.

En entrevue, Marco Alberio a expliqué que près de 750 jeunes de Montréal et de Québec ont rempli un questionnaire dans le cadre de cette recherche. Des entrevues et des groupes de discussion ont aussi été organisés.

L'analyse des résultats révèle que les jeunes qui choisissent la région pour s'y installer souhaitent d'abord s'accomplir au travail.

Le professeur au Département sociétés, territoires et développement de l'UQAR ajoute que la rareté de logements et de places en garderie disponibles au Bas-Saint-Laurent figure donc parmi les critères qui rebutent le plus des jeunes lorsque vient le temps de choisir s'ils souhaitent ou non s'installer en région.