•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Manifestation citoyenne pour le projet de revitalisation de la Grande Place

Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Audio fil du mercredi 10 avril 2019

Manifestation citoyenne pour le projet de revitalisation de la Grande Place

Grande Place : les citoyens « impuissants » face aux refus des propriétaires riverains

Place publique en bordure d'un édifice avec vue sur le fleuve
Croquis du projet de revitalisation de la Grande Place, à Rimouski.PHOTO : Courtoisie Réseau Sélection
Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon
Info-réveilPublié le 10 avril 2019

La codirectrice de Culture Bas-Saint-Laurent, Dominique Lapointe, déplore le fait que sept personnes aient le pouvoir de bloquer le projet de revitalisation de la Grande Place, à Rimouski.

Les citoyens sont restreints à ne plus avoir de pouvoir dans à la situation, affirme Dominique Morin. Ce projet-là, ce n'est pas qu'un projet privé, c'est aussi un projet qui inclut la Coopérative Paradis,  donc 17 organismes culturels. [...] Il est plus que temps, après 10 ans de démarches, qu'elle se déplace au centre-ville.

C'est pourquoi la population rimouskoise est invitée à manifester, mercredi midi, devant la Grande Place pour soutenir le projet de Groupe Sélection et le déménagement de la Coopérative Paradis.

Notre manifestation vise à offrir un espace, un lieu où les citoyens vont pouvoir à leur manière, en se mobilisant, en se déplaçant, signer, précise Mme Lapointe.

« Les citoyens sont pris dans un non-pouvoir par rapport à la situation, dans une situation qui est, à notre avis, non démocratique. »

— Une citation de  Dominique Lapointe, codirectrice de Culture Bas-Saint-Laurent

Mme Lapointe affirme que les sept propriétaires récalcitrants peuvent toujours entériner la proposition de Groupe Sélection, et permettre d'éviter le dépôt d'un projet de loi privé. Elle ajoute que la création d'un pôle culturel au centre-ville de Rimouski contribuera à attirer non seulement des artistes et des touristes, mais aussi des investisseurs.

Ces mouvements-là attirent le regard des entrepreneurs et des gens d'affaires en immobilier parce que le positionnement des artistes attire une activité touristique et un développement économique, plaide-t-elle.

De son côté, le porte-parole des propriétaires riverains, Bernard Sylvain, estime que tout ce qu'on peut faire pour provoquer la signature des sept récalcitrants est une bonne affaire. Il ajoute qu'il souhaite que le projet de revitalisation se réalise le plus rapidement possible.