•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Francis Leclerc, grand spectateur, surtout durant sa vingtaine

L'artiste à lunettes pose près d'une structure d'escalier rouge.
Le cinéaste Francis LeclercPHOTO : Radio-Canada / Christian Côté
Publié le 8 décembre 2023

Grand collectionneur, Francis Leclerc a conservé tous les talons des billets de spectacles qu'il a vus. Le cinéaste constate qu'il a surtout consommé de la culture entre 1984 et 2003. « J'ai 52 ans. [...] Ma jeune vingtaine a été déterminante, raconte-t-il. Je trouve ça important que, quand tu mets un CD, tu l'écoutes au complet. » Voici les spectacles qui l'ont marqué dans sa vie.

Lorsqu’il était au cégep, Francis Leclerc était placier au Palais Montcalm. Il y a donc vu des pièces de théâtre et des concerts de musique classique. « J’ai acheté mes premiers CD classiques grâce à ces concerts », se rappelle-t-il.

Le premier spectacle qu’il se souvient d’avoir vu est un des nombreux qu’a donnés son père, Félix Leclerc, mais il ne l’a jamais vu de face, car il était toujours en coulisses. La légende du petit ours gris, un conte narré par son père sur de la musique de Claude Léveillé, l’a particulièrement marqué.

Découvrez quel est l’artiste qu’il a vu le plus souvent en spectacle, quel est le meilleur concert qu’il a vu et quel chanteur l’a encouragé à se lancer dans une carrière de réalisateur de vidéoclips.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser