•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Farah Alibay pour son livre Mon année martienne

Émilie Perreault sourit.
Rattrapage du 29 sept. 2022 : Farah Alibay , Stéphane Lafleur et Eric K. Boulianne

Entrevue avec Farah Alibay pour son livre Mon année martienne

Briser le plafond d'étoiles, avec Farah Alibay

Une femme souriante regarde dans la direction de l'animateur dans un studio de radio.
Farah Alibay, ingénieure en aérospatiale et auteurePHOTO : Radio-Canada / Marie-Eve Cloutier
Émilie Perreault sourit.
Il restera toujours la culturePublié le 29 septembre 2022

« Si tu veux réussir, il va falloir que tu sois la meilleure. » C'est ce que la mère de Farah Alibay lui répétait souvent dans sa jeunesse. Fille de parents d'origine malgache et indienne, l'ingénieure aérospatiale, devenue superstar de la NASA, n'oublie pas ce précieux conseil ni les embûches traversées par sa famille. Dans son livre Mon année martienne, l'autrice tente de rendre hommage à leur parcours et aborde également ses propres défis en tant que femme issue de la diversité.

« On essaye de changer le monde [les enjeux liés à la représentation de la diversité et à la parité] pour la prochaine génération, mais il y a encore du travail à faire. »

— Une citation de  Farah Alibay

À lire : Mon année martienne, Farah Alibay, Éditions de l’homme, septembre 2022