•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Est-ce que l'art naît de la souffrance? L'avis de Mélanie Demers

Émilie Perreault sourit.
Rattrapage du 1 déc. 2022 : Critique d'humour, et réflexions sur l'art et la souffrance

Est-ce que l'art naît de la souffrance? L'avis de Mélanie Demers

Chronique de Mélanie Demers : Est-ce que l'art naît de la souffrance?

une peinture expressionniste où une figure humanoïde a une expression horrifiée
« Le Cri », de l'artiste norvégien Edvard Munch (1893)PHOTO : EM
Émilie Perreault sourit.
Il restera toujours la culturePublié le 1 décembre 2022

Mélanie Demers tente d'élucider une question qui taraude bien des gens : est-ce que les artistes doivent avoir l'âme torturée pour créer de grandes œuvres? L'artiste multidisciplinaire tente de défaire ce mythe qui persiste depuis des siècles en se basant sur les réflexions de philosophes, de penseurs et de penseuses, d'écrivains et d'écrivaines et sur des anecdotes personnelles.

« L’expression de la souffrance est probablement la meilleure façon de la sublimer et d’atteindre, dans ses manifestations les plus complexes et les plus ambiguës, une forme de jouissance, d’extase. C’est peut-être ce qu’on peut appeler le bonheur dans la création. »

— Une citation de  Mélanie Demers

Mélanie Demers mentionne toutes les œuvres qui ont inspiré sa chronique dans la page références de l’émission.