•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Expédition Transtaïga : en vélo et en canot jusqu'à Kuujjuaq

Samuel Lalande-Markon
Samuel Lalande-Markon.PHOTO : Facebook / Expédition Transtaïga
Publié le 20 juillet 2018

Montréal-Kuujjuaq à vélo, mais aussi en canot. C'est le défi que relèvent Samuel Lalande-Markon et son complice, David Désilets, depuis maintenant deux semaines, pour l'expédition Transtaïga. Une distance qui équivaut à Montréal-Orlando, en Floride.

Au total, c’est 2436 km à parcourir pour les deux aventuriers. Après plus de 1900 km à vélo, ils s’attaquent maintenant à 520 km de canot.

Les rivières Sérigny, Caniapiscau et Koksoak les mèneront ensuite à Kuujjuaq.

« On a du soleil ce matin, ce qui est quand même assez rare au nord du 55e parallèle, alors on en profite quand ça passe », raconte Samuel Lalande-Markon.

Le soleil ramènera cependant les moustiques, qui accompagnent les aventuriers. « Le filet n’est pas tant efficace, mais nous avons aussi des combinaisons antimoustiques », explique-t-il.

En naviguant sur les lacs de tête, vers les rivières, Samuel et David traversent des écosystèmes aussi magnifiques que diversifiés. Ce matin, ils traversaient des talles de lichen de couleur presque phosphorescente.

« On est vraiment enchantés par les paysages qui varient à chaque coup de pagaie. »

Paysage nordique de l'expédition transtaïga.

Facebook / Expédition Transtaïga

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser