•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Suicide d'Andréanne Leblanc : Entrevue avec Lucie Roy, mère d'Andréanne Leblanc

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du lundi 4 juin 2018

Suicide d'Andréanne Leblanc : Entrevue avec Lucie Roy, mère d'Andréanne Leblanc

Suicide d’une ambulancière : « Elle ne pensait pas que cette soirée-là aurait autant d’impact sur elle »

Des fleurs déposées devant le Centre culturel islamique de Québec au lendemain de la fusillade (archives)
Des fleurs déposées devant le Centre culturel islamique de Québec au lendemain de la fusillade (archives)PHOTO : Radio-Canada / Maxime Corneau
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 4 juin 2018

Andréanne Leblanc, une jeune ambulancière qui est intervenue en première ligne lors de l'attentat à la grande mosquée de Québec, s'est enlevé la vie. « Andréanne adorait son métier, mais c'est un métier difficile », témoigne Lucie Roy, sa mère, au micro d'Alain Gravel.

« Même si [les infirmiers] sont formés pour ça, les scènes auxquelles ils assistent peuvent les marquer », raconte Lucie Roy. « Après un événement, ils retournent dans le feu de l’action, et ils ne s'aperçoivent pas tout de suite à quel point ils peuvent être touchés. »

Lucie Roy raconte que sa fille avait beaucoup changé depuis l’événement.

« Son comportement, sa personnalité avaient changé. [...] Je ne sais pas si elle a été victime d'un stress post-traumatique. Elle n’en parlait pas. Elle a eu plusieurs arrêts de travail consécutifs. »

—  Lucie Roy

Lucie Roy plaide pour la mise en place automatique d’un système d’aide psychologique pour les paramédicaux à la suite de ce genre d’événement et pour une plus grande reconnaissance de leur travail.

Besoin d'aide pour vous ou pour un proche?
Association québécoise de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553)
Ce service est offert partout au Québec, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.
Le nouveau site web commentparlerdusuicide.com (Nouvelle fenêtre) outille les Québécois qui veulent aborder le sujet.