•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La Terre vue du coeur : Entrevue avec Iolande Cadrin-Rossignol et Hubert Reeves

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du mardi 10 avril 2018

La Terre vue du coeur : Entrevue avec Iolande Cadrin-Rossignol et Hubert Reeves

Un combat joyeux pour sauver la terre

Hubert Reeves fait la narration du documentaire «La Terre vue du coeur»
Hubert Reeves fait la narration du documentaire «La Terre vue du coeur»PHOTO : Maison 4tiers
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 10 avril 2018

L'astrophysicien Hubert Reeves prête sa voix au documentaire La terre vue du coeur, réalisé par Iolande Cadrin Rossignol. « Elle est belle, notre planète, et ça, on l'oublie tout le temps. C'est pour ça qu'on a voulu l'aborder de la façon la plus cinématographique possible », explique la réalisatrice.

Les gens veulent sauver la planète parce qu’elle est belle et que c’est notre seul habitat, affirme la réalisatrice.

Elle mentionne plusieurs fois la nécessité de se concentrer sur la beauté de la planète pour se motiver à la sauver. « Un combat joyeux exige la beauté. »

Les images spectaculaires et les entrevues touchantes du documentaire ont enchanté l’animateur Alain Gravel.

L’attitude morose des gens « qui disent que c’est foutu » n’est pas ce qu’il faut démontrer pour se battre pour la survie de la planète, selon Hubert Reeves.

« Aussi longtemps qu’on veut continuer à se battre, qu’on veut continuer de sauver la biodiversité, il y a de l’espoir », affirme-t-il.

Remettre en question la supériorité de l’humain

Les découvertes les plus récentes de la science amènent une nouvelle compréhension de la nature qui défait la conception de la supériorité de l’être humain. Une de ces découvertes est celle de la communication entre les arbres.

« Tout est en constante communication, les réseaux de communications tiennent la vie », selon Mme Cadrin Rossignol.

« Nous sommes qu’une partie de ces réseaux, alors on ne peut pas dire qu’on domine la planète. Il faut plutôt s’insérer dans ces réseaux. »

— Une citation de  Iolande Cardin Rossignol, réalisatrice du film

Le documentaire La terre vue du coeur sort sur les écrans le 13 avril.