•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Clinique de santé communautaire : Entrevue avec Jean-Félix Perreault

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du jeudi 15 mars 2018

Clinique de santé communautaire : Entrevue avec Jean-Félix Perreault

Une clinique de santé veut offrir des soins gratuits aux moins nantis à Montréal

Un ostéopathe prodigue des soins à une femme.
Un ostéopathe prodigue des soins à une femme.PHOTO : iStock / ChesiireCat
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 15 mars 2018

Fort du succès de ses deux centres à Rouyn-Noranda et à Sainte-Adèle, Jean-Félix Perreault, ostéopathe et cofondateur de Sera Santé Communautaire, veut étendre son concept de cliniques de soins communautaires, dont le modèle d'affaires repose sur l'économie du don, à Montréal.

Au lieu de payer un prix unique de 85 $ pour des soins d’ostéopathie, les clients des cliniques Sera Santé Communautaire peuvent choisir de payer leurs services entre 65 $ et 100 $.

« Tous les montants accumulés au-delà de 65 $ sont redistribués [pour payer les soins des] gens dans le besoin. Dans nos deux cliniques, en un an et demi, on a accumulé 17 000 $ en contributions volontaires et 200 soins gratuits ont été distribués. C’est le principe de donner au suivant. On est l’une des premières entreprises à en faire un modèle d’affaires. »

—  Jean-Félix Perreault

Jean-Félix Perreault espère ouvrir une succursale à Montréal. Des démarches sont enclenchées en ce sens.

Plateforme web

Jean-Félix Perreault veut également mettre sur pied une plateforme web qui réunirait tous les professionnels souhaitant offrir des services accessibles.

« La plateforme va réunir les gens qui ont la même vision que nous d’accessibilité des soins. En groupe, on va faire une vraie différence. Si on a accumulé 17 000 $ avec une poignée de thérapeutes, on pourra alors accumuler des sommes beaucoup plus importantes. »

—  Jean-Félix Perreault

Une campagne de sociofinancement a été lancée pour financer la plateforme web.