•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du vendredi 23 février 2018

Justin trudeau et le mouvement souverainiste : Réaction de Jean-François Lisée

Les propos de Justin Trudeau sur le mouvement souverainiste dépassent les bornes, dit Lisée

Publié le 23 février 2018
Justin Trudeau et sa famille sont entourés d'Indiens qui leur font visiter un site.
Justin Trudeau et sa famille sont en voyage officiel en Inde depuis lundi.PHOTO : Reuters / Altaf Hussain

Jean-François Lisée, le chef du Parti québécois (PQ), ne digère pas les propos qu'a formulés en Inde le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, au sujet du mouvement souverainiste québécois.

Dans sa volonté d’appuyer une Inde unie, Justin Trudeau a mentionné au chef du gouvernement de l’État du Pendjab, Amarinder Singh, qu’il était pleinement conscient des risques de violence que pouvait entraîner un mouvement souverainiste, en donnant pour exemple le cas du Québec.

« Que Justin Trudeau aille se ridiculiser personnellement en Inde, c’est son affaire, mais qu’il se mette à injurier des millions de Québécois… Ça fait 45 ans qu’il n’y a pas eu de gestes de violence dans le mouvement indépendantiste. »

—  Jean-François Lisée

Selon La Presse (Nouvelle fenêtre), Justin Trudeau, âgé de 46 ans, aurait dit qu'il s'était battu toute sa vie contre le mouvement souverainiste, chose qu'il ne peut affirmer, enchaîne Jean-François Lisée.

Le chef du PQ croit que Justin Trudeau « dérape souvent sur les questions qui touchent le nationalisme québécois ». Il cite en exemple deux déclarations du premier ministre canadien.

« Il avait déclaré qu’il ne comprenait pas qu’on accepte de dire que le Québec était une nation. Je me souviens aussi d’une déclaration sur la loi 101 affirmant que ça empêchait les Québécois d’apprendre l’anglais », poursuit Jean-François Lisée.

« Il semble y avoir un angle mort abyssal sur toute sa connaissance de la réalité nationale québécoise. En disant ça à l’étranger, pour moi, il vient de se déshonorer. C’est incompétent, c’est injurieux et c’est honteux. Franchement, je suis sur le bord de devenir séparatiste! »

—  Jean-François Lisée

Sur le même sujet :

Les costumes traditionnels portés par la famille Trudeau en Inde font jaser