•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du mardi 30 janvier 2018

L'administration Plante et l'ALÉNA : Entrevue avec Michel Leblanc

Trottoirs chauffants : un abandon décevant, selon la Chambre de commerce

Publié le 30 janvier 2018
Piétons sur trottoirs enneigés
L'hiver en villePHOTO : Radio-Canada

L'abandon du projet des trottoirs chauffants qui devaient être intégrés à la rue Sainte-Catherine à Montréal est désolant aux yeux de Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Il y avait quelque chose d’excitant dans les trottoirs chauffants, parce qu'on aurait transformé l’expérience au centre-ville en s’inspirant de ce qui se passe en Europe. Je suis estomaqué qu’on semble dire qu’à Montréal, on n’est pas capable de réaliser ça, alors que dans des villes européennes, on y arrive. »

—  Michel Leblanc

Michel Leblanc est également étonné que la Ville ne profite pas des travaux majeurs prévus sur la rue Sainte-Catherine pour planifier les 60 ou 70 prochaines années.

« On ne va pas rouvrir ou refaire la rue Sainte-Catherine très souvent. J’ai l’impression qu’on va se priver de quelque chose qui aurait été marquant. La nouvelle administration va avoir sur elle le poids d’inspirer les Montréalais et les Québécois avec ses projets. Elle a quelques semaines ou quelques mois pour dire ce que sera cette nouvelle rue », poursuit-il.

Michel Leblanc considère que l’administration précédente avait réalisé un « très bon exercice de consultations avec beaucoup de compromis pour essayer de satisfaire beaucoup d’intérêts ».