•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Première tempête de neige : Entrevue avec le maire Jean-François Parenteau

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du mardi 12 décembre 2017

Première tempête de neige : Entrevue avec le maire Jean-François Parenteau

L’administration de Valérie Plante prête pour la première tempête

Un automobiliste déneige sa voiture.
Un automobiliste déneige sa voiture.PHOTO : CBC/Grant Linton
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 12 décembre 2017

La nouvelle administration de la Ville de Montréal affirme être prête à faire face, mardi, à la vingtaine de centimètres de neige qui sont attendus.

« La première tempête reste toujours un événement. Aujourd’hui, les opérations seront surveillées pour voir si la nouvelle administration est en contrôle de la situation, et ce sera le cas », mentionne Jean-François Parenteau, responsable des services aux citoyens et de l’approvisionnement au comité exécutif.

Celui qui est aussi maire de l’arrondissement de Verdun dit que les citoyens ne verront pas de différence entre les opérations contrôlées par l’ancienne et la nouvelle administration. Les changements qui ont été apportés par la troupe de Valérie Plante touchent plutôt les sphères décisionnelles.

Les arrondissements ont toujours le contrôle en ce qui concerne les opérations de déneigement. Ils doivent cependant suivre les décrets adoptés par l’administration centrale. « C’est la ville-centre qui décide des opérations sur l’ensemble de la ville. Les arrondissements ont 36 heures [à la suite du décret] pour ajuster leurs interventions localement », poursuit Jean-François Parenteau.

Seul le déneigement des rues principales qui traversent plusieurs arrondissements se trouve sous la gouverne de l’administration centrale. « On s’assure de la régularité des services offerts aux citoyens, peu importe l’arrondissement », note M. Parenteau.

Éviter un autre chaos

Pour éviter un autre cafouillage comme celui de l’autoroute 13, la Sûreté du Québec a mis en place le Centre de vigie et de coordination opérationnelle, ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cette nouvelle structure vise à accélérer la détection d’événements et à suivre la circulation en temps réel, explique Martine Asselin, capitaine intérimaire à la Sûreté du Québec.

« C’est une tour de contrôle qui nous permet d’agir en temps réel et d’assurer une vigie de l’ensemble du territoire québécois. »

— Une citation de  Martine Asselin

Pour faciliter les déplacements et assurer la sécurité des usagers de la route, Martine Asselin rappelle qu'il faut installer des pneus d’hiver sur sa voiture. « Il faut être prêt pour la première tempête. Il faut aussi adapter sa conduite et planifier ses déplacements. On peut remettre des rendez-vous ou encore travailler de la maison pour alléger la circulation sur le réseau », conclut Martine Asselin.