•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique urbaine d'Hugo Lavoie : Ce qu'il reste de Jeanne Mance

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du lundi 24 avril 2017

Chronique urbaine d'Hugo Lavoie : Ce qu'il reste de Jeanne Mance

Que reste-t-il de Jeanne Mance?

Le document «Mémoire du bois» signé par Jeanne Mance en 1665
Le document «Mémoire du bois» signé par Jeanne Mance en 1665PHOTO : Radio-Canada / Hugo Lavoie
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 24 avril 2017

Quelques documents signés de sa main et ses ossements. Ce sont les seuls contacts directs que nous avons toujours avec la cofondatrice de Montréal, Jeanne Mance. La directrice générale Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal, Louise Verdant, a guidé Hugo Lavoie à travers ces rares archives, jusque dans la crypte des Religieuses Hospitalières, interdite au public.

La pauvreté du fonds d'archives ne saurait diminuer la richesse du rôle de cette laïque forte et déterminée dans la fondation de la Ville, rappelle la directrice : « Elle aurait pu être beaucoup plus en évidence (dans les célébrations du 375e anniversaire de Montréal). On aurait avantage à lui donner une plus grande place ».