•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du mercredi 29 mars 2017

Chronique urbaine d'Hugo Lavoie : Une exposition d'art sur l'aéroport de Mirabel

Une exposition d'art sur l'aéroport de Mirabel en guise de leçon

Publié le 29 mars 2017
L'artiste Cheryl Sim et une partie de son exposition sur l'aéroport de Mirabel
L'artiste Cheryl Sim et une partie de son exposition sur l'aéroport de MirabelPHOTO : Radio-Canada / Hugo Lavoie

L'aéroport de Mirabel évoque de nombreux souvenirs chez Cheryl Sim, puisque comme plusieurs, cet endroit a été son tout premier contact avec Montréal. Aujourd'hui, l'artiste présente Migrations, terres et pertes après Mirabel, à la Galerie Popop, à Montréal, une exposition mettant en vedette des éléments de l'ancien aéroport. Dans les bons et les mauvais souvenirs des réfugiés, des expropriés et des Autochtones, elle voit une leçon pour le présent et l'avenir.

Avec du recul, Cheryl Sim constate qu’il faut réfléchir à comment un projet peut nous toucher avant d’aller de l’avant.

« Mirabel nous donne une leçon d'histoire. »

—  Cheryl Sim

Une leçon anti-Trump
« Il faut écouter, donner la parole aux gens », soutient Mme Sim. C'est exactement le contraire, selon elle, de l'approche du président américain, Donald Trump, dont les actions montrent « ce que nous risquons quand nous n'écoutons pas les peuples. »