•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Premier camion urbain 100% électrique en amérique du nord avec Marc Bédard

Gravel le matin, ICI Première.
Audio fil du lundi 11 mars 2019

Premier camion urbain 100% électrique en amérique du nord avec Marc Bédard

La SAQ se dotera d'une flotte de camions électriques construits à Saint-Jérôme

Le camion électrique LION8 a une autonomie de 400 km.
Le camion électrique LION8 a une autonomie de 400 km.PHOTO : Compagnie électrique Lion
Gravel le matin, ICI Première.
Gravel le matinPublié le 11 mars 2019

La Société des alcools du Québec se dotera de camions de livraison 100 % électriques. La compagnie électrique Lion est le constructeur de ce premier camion porteur offrant une autonomie électrique de 400 km en circuit urbain.

Le LION8 sera mis en service cet automne, et la SAQ a déjà passé commande à l'entreprise de Saint-Jérôme.

Ce camion porteur s’ajoute à l’offre d’autobus électriques du constructeur, qui s’est donné comme objectif d’électrifier des poids lourds, un défi qui était encore impensable il y a moins de 10 ans.

Maintenant que l’entreprise a démontré que c’était possible, elle souhaite repousser le plus possible la limite du kilométrage entre chaque recharge.

« C’est bien beau, sortir un camion électrique, mais encore faut-il qu’il soit rentable pour les opérateurs », indique Marc Bédard, président de La compagnie électrique Lion.

C’est pourquoi le LION8 est d’abord présenté comme un camion urbain, qui sera plus efficace sur de petites distances, en parcours urbain, là où les véhicules électriques sont les moins énergivores.

Et pourquoi ne pas s’intéresser à l’hydrogène? Marc Bédard indique que, pour l’instant, ce n’est pas une option pour les constructeurs.

« L’électrique est beaucoup plus abordable que l’hydrogène, qui est beaucoup moins rentable pour les courtes distances », résume-t-il, en précisant tout de même que le dossier est beaucoup plus complexe.